A l’origine, la bourrellerie c’est l’art de fabriquer des pièces en cuirs pour les canassons de compétition. Pas ceux qui courent l’Arc de Triomphe,  ici on parle des vrais, ceux qui trimaient des heures dans les champs pour labourer la terre. La plupart sont maintenant à la retraite. Les bourreliers ont bien essayé d’habiller les remplaçantes, mais sans grand succès. Faut dire que les moissonneuses-batteuses ont des croupes beaucoup moins sexy.

_MG_0884  _MG_0887

Heureusement, si les machines sont plus efficaces que nos fiers chevaux, les chinoiseries en simili cuir elles, sont loin d’égaler le savoir-faire de nos designers aveyronnais. La reconversion était donc toute trouvée, la bourrellerie allait devenir l’art de travailler le cuir pour en faire des objets hors du temps. Un artisanat que La Compagnie du Kraft possède dans ses gènes et qu’elle souhaite ré-apprendre. Pour l’aider elle a fait appel au savoir-faire du «Sac Du Berger». Cette Maison installée au coeur de la filière aveyronnaise, travaille le cuir depuis 1930. Grâce à elle, les gestes reviennent, le métier perdure et bientôt nous vous proposerons nos propres créations.

En attendant, vous pouvez d’ores et déjà découvrir la collection «atelier» des «Sacs du Berger» dans notre boutique du 12 rue Jabob. Des sacs emblématiques réalisés dans les mêmes cuirs que nos carnets.